Vienne (86)

Le projet de médiation en santé de l’association ADAPGV – Centre social de Châtellerault

Intégré au programme depuis :  2019

L’ADAPGV 86 a pour objet d’entreprendre toute action visant la reconnaissance, la promotion et la non-discrimination de la population des Gens du Voyage résidant ou circulant dans la Vienne et de mettre ses compétences et son expérience au service des organismes et des collectivités qui ont des responsabilités en la matière.

Modalités d’action

– Co-animation des ateliers cuisine, animation de cafés rencontres santé, atelier de prévention santé

– Permanence hebdomadaire de médiation aux centres sociaux  et sociaux Culturels de l’ADAPGV86,

– Accompagnements physiques des habitant·e·s dans leur accès à la santé,

– Sensibilisation des professionnel·le·s et étudiant·e·s en santé,

– Accompagnement des visites à domicile de la PMI,

– Mise en place d’un groupe de travail pluridisciplinaire sur le vieillissement,

– Participation aux Contrat Locaux de Santé (Poitiers, Châtellerault, Montmorillon), au réseau santé précarité et au pilotage de la PASS mobile, Comité technique EMPP

– Aller vers les ménages les plus éloignés des services des Centres Sociaux et Socio Culturels de l’ADAPGV 86

– participation à l’étude régionale sur la santé des gens du voyage et réalisation d’un état des lieux des conditions de vie.

Territoire d’intervention

Il s’agit principalement de personnes vivant en habitat mobile dont 625 ménages domiciliés aux CSC de l’ADAPGV 86, 125 ménages vivant en habitat privé plus ou moins aménagés et 168 ménages qui vivent sur les aires d’accueil de Poitiers, St Benoit, Fontaine le Comte, Chauvigny , Civray, Naintré, Châtellerault, Lencloître, Scorbé Clairvaux, St Genet d’Ambière.

Objectifs du projet

– Repérer les difficultés d’accès aux droits et au système de santé des habitant·e·s et leur en faciliter un accès effectif, en s’appuyant sur des relais pour que cela s’inscrive dans une approche intégrée et globale de leurs situations et développer les connaissances des personnes pour qu’elles puissent faire des choix favorables à la prévention et la promotion de leur santé.

– Sensibiliser les acteurs médico-sociaux et de santé aux facteurs socio-culturels qui déterminent l’état et le rapport à la santé des personnes ciblées et améliorer la  mobilisation des acteurs de santé et leur mise en réseau, pour une meilleure identification des besoins et prise en charge du public.

– Contribuer à l’amélioration des conditions de vie des personnes et améliorer les conditions de la mobilisation des habitant·e·s face aux risques sanitaires liés à leur environnement de vie, dans une optique de promotion de la santé.

Financement

L’association ADAPGV est financée pour son action de médiation en santé par l’Agence Régionale de Santé de Nouvelle-Aquitaine.