Rhône (69)

Le projet de médiation sanitaire de Médecins du Monde sur l’agglomération de Lyon

Intégré au programme depuis : 2014

 

Medecins_du_monde.svg -petitMédecins du Monde Lyon est l’une des 15 délégations régionales de MdM France.  L’antenne de Lyon comprend un Centre d’Accueil de Soins et d’Orientation, une mission bus, une mission squats et bidonvilles. La mission squats et bidonvilles a vu le jour en 2000 aux vues des problématiques de santé très importantes sur les lieux de vie : présence de femmes enceintes, d’enfants en bas âge avec des problématiques de santé liées aux conditions de vie très précaires, et des personnes à pathologies graves. Le programme de médiation sanitaire a été ouvert à Lyon en 2014. Le poste a été occupé par une médiatrice de janvier à mars  2015, il a été vacant entre mars et août 2015. Une médiatrice, arrivée le 1er septembre 2015 est toujours  en  poste  aujourd’hui.   La   médiatrice   intervient   sur   les  terrains    avec  et  en complément des équipe médicales et sociales du programme Squat-bidonville afin de favoriser l’inscription des personnes dans un parcours de soin.

Modalités d’action

La médiatrice sanitaire est intégrée à une équipe pluridisciplinaire composée de salariés et de bénévoles. Elle participe aux sorties de l’équipe médicale et intervient également de manière indépendante sur le bidonville et dans les structures de santé. La médiatrice bénéficie d’un soutien, d’un appui technique mais aussi d’un encadrement de la part de la coordinatrice générale et des responsables de la mission.

Territoire d’intervention

La médiatrice intervient auprès des habitants des bidonvilles et/ou des squats de Lyon et son agglomération, et ponctuellement dans des villages d’insertion autour d’ateliers collectifs d’éducation à la santé. Elle intervient également auprès des acteurs de santé publique afin de les sensibiliser à la prise en charge et les difficultés et aux freins rencontrés par ces personnes dans leur accès aux soins.

Objectifs du projet

  • Renforcer la capacité des familles à solliciter de manière autonome les structures de santé
  • Développer les aptitudes individuelles et collectives des familles pour limiter les risques pour la santé
  • Favoriser l’accueil par les structures de droit commun et l’amélioration des conditions de vie
  • Identifier les bonnes pratiques tant chez les usagers que dans les structures de santé afin qu’elles puissent être modélisées et généralisées.

Principales missions

  • Informer les habitants des squats et des bidonvilles sur leurs droits en termes de santé et d’accès aux soins
  • Animer des ateliers collectifs sur le fonctionnement des structures de soins, les codes et les usages propres aux institutions sanitaires
  • A partir des demandes émanant des personnes, animer en lien avec des partenaires compétents des ateliers collectifs autour de l’éducation à la santé (alimentation, hygiène bucco-dentaire, contraception, suivi de grossesse, IVG et tabac)
  • Accompagner physiquement certains patients dans des moments clés du suivi médical tout en visant leur autonomie,
  • Organiser des séances de dépistage du VIH, hépatites, tuberculose et des vaccinations en lien avec les
  • Sensibiliser et informer les institutions et les acteurs de la santé sur l’accueil de ces publics.

Financement

Le projet est soutenu par l’ARS Rhône-Alpes Auvergne dans le cadre d’une convention tri-annuelle passée en 2015 et bénéficie aussi de l’appui de la DDCS du Rhône.

Profil de poste

La médiatrice sanitaire a un DESS Humanitaire et Solidarité et est roumanophone. Elle est en CDI depuis le 22 février 2016.