Isère (38)

Le projet de médiation sanitaire de Roms Action dans l’agglomération de Grenoble

Intégré au programme depuis : 2014

 

logo_romsaction - petitFondée en 2003, Roms Action est une association de médiation qui intervient  auprès d’un public rom ressortissant de l’Union européenne (principalement d’origine roumaine) présent sur le territoire de l’agglomération grenobloise et en situation de grande précarité. Elle intervient selon plusieurs axes en assurant : un travail de veille des bidonvilles et des squats ; un premier accueil et suivi global des familles roms migrantes pour les orienter vers les dispositifs locaux et de droit commun ; des actions spécifiques d’accompagnements et collectives sur la scolarisation, la parentalité, l’insertion socio-professionnelle et la santé. Roms Action est aussi partie prenante d’une Maîtrise d’Oeuvre Urbaine et Sociale portée par le CCAS de Grenoble depuis 2013. Le projet de médiation sanitaire s’est lancé dès février 2014, avec l’embauche d’une médiatrice sanitaire en CDD (puis CDI) qui a intégré le PNMS dès son arrivée. Le projet continue avec l’arrivée d’une nouvelle médiatrice depuis janvier 2016.

Modalités d’action

La médiatrice est intégrée à une équipe pluridisciplinaire (deux chargés de mission responsables des projets jeunesse et des projets d’insertion socio-professionnelle, ainsi qu’un travailleur social détaché sur le projet d’insertion de la MOUS).

La médiatrice se rend fréquemment sur chaque lieu de vie, seule, en équipe ou accompagnée de bénévoles. Elle accompagne régulièrement les personnes vers les structures de santé locales. La médiatrice sanitaire peut également recevoir les personnes dans le cadre des permanences d’accueil (notamment celle du lundi matin) et elle peut programmer des rendez-vous individuels dans les locaux de l’association.

Territoire d’intervention

La médiatrice intervient principalement auprès des habitants de 4 bidonvilles ou squats situés sur les communes de l’agglomération Grenobloise (Grenoble, Fontaine, Echirolles, Saint Martin d’Hères).

médiation-grenoble

Objectifs du projet

  • Développer les connaissances et les capacités des personnes pour permettre leur autonomie dans l’accès aux soins et à la prévention dans les services de santé.
  • Impliquer les acteurs de santé et favoriser leur connaissance du public.

Principales missions

Auprès des familles vivant en squat/bidonville :  

  • D’informer les personnes sur les structures de soins et le système de santé
  • De participer et d’animer des ateliers collectifs de sensibilisation en lien avec des partenaires compétents
  • D’orienter les personnes vers les structures de soins et les professionnels de santé
  • D’accompagner et de permettre l’ouverture des droits des personnes: assurance maladie, séjour et prestations familiales.
  • D’accompagner physiquement les personnes lors de certains rendez-vous médicaux importants

Auprès des partenaires de santé et institutionnels locaux :

  • De sensibiliser et d’informer les acteurs et les institutions sanitaires afin de permettre une meilleure connaissance des populations migrantes roms pour leur prise en compte dans les services de droit commun.
  • D’animer des réunions sur l’accueil de ce public en situation de précarité sanitaire et sociale et sur les conditions de vie.
  • D’animer et de participer au réseau partenarial de santé autour des Roms  (structures de santé, associations, médecins, institutions sanitaires, élus et administratifs des collectivités locales)

Financement

Le projet de médiation sanitaire est principalement soutenu par l’ARS Rhône-Alpes Auvergne. Depuis 2016, Roms Action bénéficie d’une convention tri-annuelle de financement.

Profil de poste

La médiatrice sanitaire a une formation de master en anthropologie. Elle a étudié en particulier la situation des roms en Roumanie  et la construction de l’autre dans les relations entre Roms et Roumains non Roms. Elle a signé un CDI à temps plein en février 2016.