Val-d’Oise (95)

Le projet de médiation sanitaire de l’AŠAV dans le département du Val-d’Oise

Intégré au programme depuis : 2011

 

logoasavDepuis sa création en 1990, l’AŠAV fait le choix d’intervenir sur le thème des Gens du voyage et des Roms migrants originaires d’Europe de l’Est. Bien que présentant deux problématiques distinctes, spécialement quant aux modes de vie  et aux statuts, ces populations font l’objet de freins à l’inclusion et parfois de discrimination en France ou dans leur pays d’origine. L’association intervient dans le champ de l’action sociale, l’insertion professionnelle, l’accès aux droits et à la santé. Le projet de médiation sanitaire dans le Val-d’Oise s’inscrit dans le cadre du programme national depuis 2011.

Modalités d’action

La médiatrice sanitaire est intégrée à une équipe pluridisciplinaire. Cela lui permet de relayer les demandes et besoins des familles hors champ sanitaire, en particulier auprès de l‘assistante sociale et du juriste de l’association.

Elle se rend régulièrement sur les différents lieux de vie des personnes et elle réalise des accompagnements dans les structures de santé en transport en commun. La médiatrice reçoit les personnes sans rendez-vous deux fois par semaine dans les locaux de l’AŠAV. Elle bénéficie d’un soutien, d’un appui technique et d’un encadrement de la part de la coordinatrice du PNMS et du Directeur de l’association.

Territoire d’intervention

La médiatrice intervient auprès des habitants de bidonvilles et squats situés à Sarcelles, Neuville et à Argenteuil.

DSC_3649web

Objectifs du projet

  • Favoriser l’ouverture et le maintien de droits à une couverture maladie. Il s’agit de permettre l’accès à une élection de domicile à l’AŠAV et d’appuyer les demandes de couverture maladie,
  • Promouvoir la santé des femmes et des jeunes enfants roms vivant en bidonvilles, à travers une action de médiation favorisant l’accès autonome à la prévention et aux soins.

Principales missions

  • Accueillir les habitants des bidonvilles dans le cadre des permanences hebdomadaires de l’AŠAV d’accès à la domiciliation et à la couverture maladie,
  • Sensibiliser et informer sur les lieux de vie concernant l’accès aux droits et aux soins,
  • Organiser des séances d’information collectives et individuelles concernant l’accès aux droits, aux soins ainsi que des séances de prévention et d’éducation à la santé,
  • Mettre en relation, orienter et accompagner les personnes vers les structures de santé avec une attention particulière concernant la santé materno-infantile,
  • Informer et soutenir les structures de soins et de prévention pour améliorer l’accueil et la prise en charge des habitants des bidonvilles à proximité.

Financement

Le  projet de médiation sanitaire dans le Val-d’Oise est soutenu par l’ARS Ile-de-France dans le cadre d’une convention tri-annuelle renouvelée en 2016. Aussi, elle a obtenu un appel à projet de la Fondation de France sur trois ans, pour développer des actions spécifiques à l’égard des adolescents.

Profil de poste

La médiatrice a un diplôme d’état d’éducatrice spécialisée et est roumanophone. Elle a pris son poste en août 2016 et a signé un CDI.