Seine Maritime (76)

Le projet de médiation sanitaire du RAGV dans l’agglomération de Rouen

Intégré au programme depuis : 2015

 

logo_ragv -petitL’association du Relais Accueil Gens du voyage (RAGV) a été créé en 1993 comme instance de projet partagé par les communes de l’agglomération rouennaise pour la mise en œuvre de la loi Besson portant sur l’accueil des Gens du voyage. Elle a ouvert son centre social le 1er janvier 1995 pour mettre en œuvre des services et actions  adaptés au statut et aux besoins spécifiques des gens du voyage, en passerelle vers un accès autonome au droit commun. L’association est une ressource pour faciliter la prise en compte des Gens du voyage par les institutions et services de proximité de leurs lieux de résidence. Elle a intégré le Programme National de Médiation Sanitaire en 2015 et l’action a démarré en septembre 2015 avec l’embauche du médiateur en santé.

Modalités d’action

L’action se déploie selon plusieurs modalités :

  • Une permanence santé, lieu d’information d’orientation et de prévention pour les Gens du voyage
  • Des orientations et accompagnements individuels et collectifs
  • Des séances de vaccination, en partenariat avec un CMS
  • Un travail en réseau et en partenariat

L’équipe de la RAGV 76 est composée de neuf  salariés parmi lesquelles des professionnels en  charge de la direction du centre social et de l’intervention sociale (qui comporte lui-même un Pôle développement et prévention ainsi qu’un Pôle Appui à l’insertion). Cette équipe  pluridisciplinaire ainsi que le réseau partenariat de l’association permettent à la personne médiatrice de réorienter les demandes qui ne concernent pas son champ d’action et de maintenir sa posture de tiers.

Territoire d’intervention

Il s’agit de 9 lieux d’intervention correspondant à des aires d’accueil publiques ou des sites de stationnement réguliers non officiels identifiés dans le cadre du projet de médiation sanitaire. Dans  un second temps, le projet s’étendra à la communauté d’agglomération Seine-Eure aussi bien pour leurs aires d’accueil que pour les stationnements sur terrains privés.

Le choix des lieux d’intervention se base sur différents critères : les besoins en termes d’accès à la santé identifiés sur les lieux de vie, la connaissance de l’association par les occupants et le lien préexistant entre l’association et les institutions locales.

Ragv

Objectifs du projet

  • Développer les connaissances et capacités des Gens du voyage pour un accès autonome aux soins et à la prévention dans les services de santé de droit commun,
  • Mobiliser les acteurs de santé, favoriser leur mise en réseau et contribuer à une meilleure connaissance du public ciblé pour améliorer leur accueil et leur suivi au sein des structures,
  • Réduire les risques sanitaires liés à l’environnement physique et à l’environnement de travail des personnes et améliorer l’information des personnes à ce sujet

Principales missions

La finalité du projet de médiation sanitaire consiste à amener le public Gens du voyage à l’autonomie dans la démarche d’accès aux soins à travers les missions suivantes :

  • Assurer une présence active de proximité dans des contextes variés favorisant l’expression et le recueil des besoins du public,
  • Faciliter les conditions d’accès et aider les usagers à identifier les services et acteurs de santé présents sur le territoire et en comprendre le fonctionnement,
  • Favoriser l’ouverture et le maintien des droits à l’assurance maladie,
  • Développer des actions d’éducation pour la santé, directement sur les sites de vie ou dans les lieux institutionnels avec l’intervention de personnes ressources compétentes sur le sujet traité,
  • Accompagner physiquement les personnes les plus en difficulté aux rendez-vous dans les services de prévention et/ou de soins et développer les compétences de l’usager en termes de mobilité,
  • Organiser des actions de sensibilisation et/ou de formation en direction des acteurs de santé,
  • Développer avec ces partenaires un dialogue et des concertations permettant de les aider à ajuster l’offre médicale à la situation des personnes,
  • Mobiliser les structures de santé pour intervenir sur les lieux de vie lorsque la situation le nécessite et participer aux actions de veille sanitaire,
  • Co-animer le « collectif santé » composé de Médecins du Monde, d’une équipe mobile de psychiatrie, des équipes de vaccination du Conseil départemental et de l’association RAGV ainsi que le groupe de travail piloté par la Métropole Rouen-Normandie,
  • Alerter les collectivités et autorités compétentes en cas de difficultés d’accès à l’eau, à des sanitaires, à l’électricité, au ramassage des ordures, aux services d’urgence ou bien en cas de danger lié à l’habitat et contribuer à sensibiliser le bailleur aux besoins en termes d’équipements et aménagements des sites,
  • Informer et sensibiliser à la prévention des accidents domestiques.

Financement

L’action de médiation en santé a été financée par l’Agence Régionale de Santé de Haute Normandie depuis 2015, et bénéficie d’une convention tri-annuelle depuis 2016.  Le médiateur sanitaire embauché en CDD en 2015, a pu être reconduit en CDI après un an de fonction.