Présentation générale du programme

Le programme de médiation sanitaire  consiste à développer des actions de médiation pour favoriser l’accès à la santé des populations en situation de précarité, par leur intégration dans le système de santé de droit commun, mais également à améliorer les connaissances des acteurs de santé vis-à-vis de ces personnes.

image_colloque2012La phase expérimentale du programme s’est déroulée de 2011 à 2012. Durant ces 2 ans, trois associations locales ont mis en œuvre des actions de médiation sanitaire auprès d’environ 150 femmes roms et de leurs jeunes enfants, sur quatre départements en France : l’Aréas dans l’agglomération lilloise, Médecins du Monde dans l’agglomération nantaise et l’AŠAV dans le Val-d’Oise et à Bobigny. Les médiateurs suivaient une quinzaine de foyers chacun.

En décembre 2012, ces deux années ont débouché sur l’organisation d’un   colloque « La médiation pour l’accès à la santé des populations précarisées : l’exemple des Roms« . Retrouvez les actes, ici.

L’évaluation mettait en avant les résultats positif de l’expérimentation du programme.

Ainsi, avec l’appui du ministère des Affaires Sociales et de la santé et de l’Agence Santé Publique France, le programme de médiation sanitaire a été étendu sur la période 2013-2016, d’un point de vue géographique en développant des actions sur d’autres territoires et populationnel en dépassant la santé materno-infantile pour cibler toute la population habitant en bidonvilles.  L’enjeu de cette extension réside également dans l’adaptation du programme à d’autres publics connaissant des freins similaires d’accès à la santé, tels que les Gens du voyage en situation de précarité. La médiation sanitaire  en direction de ce public a été inscrite dans le plan pluriannuel contre la pauvreté et l’inclusion sociale adopté officiellement par le gouvernement français le 21 janvier 2013.

En 2016, le programme compte 14 médiateurs issus de 12  structures associatives locales, intervenant dans les agglomérations caennaise, grenobloise, lilloise, lyonnaise, marseillaise, nantaise, rouennaise, montpelliéraine ainsi qu’en Ile-de-France. Pour plus de détails voir,  les acteurs locaux.

<<< Retrouvez plus d’informations, dans la rubrique Le Programme >>>