La médiation sanitaire vue par le gouvernement – Janvier 2013

Les services de l’État ont présenté le « Programme de médiation sanitaire en direction de populations en situation de Précarité » à la commission nationale consultative des Gens du voyage, le 23 janvier 2013.

Le document présenté décrit les méthodes de la médiation sanitaire  et cite des bonnes pratiques reconnues et validées par les administrations.

Des conditions de vie précaires et des statuts administratifs compliqués comme celui imposé par la loi du 3 janvier 1969 aux gens du voyage rendent difficiles l’accès aux soins. Les médiateurs sanitaires ont pour mission  de faciliter les relations entre les usagers, les administrations et les soignants. Ils s’adressent surtout aux familles en grande difficulté sociales et économiques. La plupart des voyageurs n’a recours aux médiateurs sanitaires qu’occasionnellement. Ce sont des patients ordinaires, mais ils rencontrent parfois des problèmes liés aux préjugés de quelques médecins ou  soignants qui  craignent de se rendre sur les terrains ou  de prendre un patient en charge.  Néanmoins, ils rencontrent de gros problèmes administratifs, n’étant pas toujours à proximité de leur médecin traitant. La plupart des agents d’admission des hôpitaux et des caisses d’allocation familiales, ne connait pas les communes de rattachement et peine à déterminer quels sont les droits des patients.

Le programme de médiation sanitaire présenté le 23 janvier dernier, lors de la Commission nationale consultative des gens du voyage décrit un dispositif très mal connu et encore peu développé sur l’ensemble du territoire.

Lire le document